Page d'accueil          Soutenez-nous!          Espace presse          Sur le comité     











Dix norvégiens et un néerlandais déportés du Sahara aujourd'hui
rabbelarsen2_510.jpg

À midi aujourd'hui, neuf étudiants norvégiens et néerlandais ont éte expulsés du Sahara Occidental occupé, après avoir été pris dans leurs autobus par la police marocaine.
Mis à jour le: 17.01 - 2016 15:54Imprimez cette page    
Les étudiants Ingrid Rabbe Larsen et Kristin Larsen, hors d'autobus dans le contrôle de police près d'El Aaiun.

Ils ont d'abord été arrêtés à un point de contrôle marocain au Sahara Occidental à 10 heures (heure de Paris). Les dix étaient arrivés à trois bus différents.

“Ils nous ont demandé de quitter le bus et porter tous nos bagages", dit Inger Rabbe Larsen, étudiant à l'Université de Stavanger, par téléphone à partir du poste de contrôle.

Après avoir quitté le bus ils ont été placés dans trois chambres différentes dans le poste de contrôle. L'image à droite est prise par des activistes sahraouis aujourd'hui à 11:15, tandis que les Norvégiens étaient encore sous contrôle de la police.

checkpoint_17.01.2016_299.jpg “Finalement, la police a donné trois raisons pour lesquelles nous n'étions pas les bienvenus à El Aaiun. La première était que nous serions perdus dans la ville, un autre qu'il était plus agréable pour nous d'être à Agadir , et le troisième que nous ne pouvions pas entrer, car ils ne permettent pas de visites politiques”, raconte Inga Riseth, vice-président du SAIH (Fonds d’aide internationale des étudiants et universitaires norvégiens).

Maintenant, les dix étudiants sont dans deux taxis affrétés par la police, sur la route vers le nord du Maroc. Les dix sont tous étudiants en Norvège. L’un d'eux est une citoyenne néerlandais, étudiante à l’Université norvégienne pour les sciences de la vie.

«C’est ridicule qu’ils nous refusent l'accès sans raison valable. Le Maroc a des liens solides avec l'UE, dont les Pays-Bas sont partis. Ceci n’est pas acceptable», dit Kerime Sarai van Opijnen, l’étudiante néerlandais.

Le groupe de SAIH allait rendre visite aux nouveaux diplômés sahraouis au  
chômage qui ont, au cours des dernières semaines, protesté contre le chômage dans la ville. En plus du groupe de SAIH (ci-dessous), quatre autres étudiants avaient prévu d’aller à la ville le même jour.

Ils avaient tous voyagé pour mobiliser l’attention sur les droits du peuple sahraoui pour un référendum d'autodétermination.

Sahara Occidental est considéré par l'ONU la dernière colonie en Afrique. L’ONU a une mission sur le territoire, envoyé pour réaliser un référendum. Ce référendum n’a pas encore été réalisée et son opération de maintien de la paix est le seul mis en place depuis les 1970s sans un mandat de surveiller les violations des droits de l’homme.

saih2016_400.jpg
Le groupe de SAIH: Inga Marie Nymo Riseth, Aslak Bjørge Hermstad, Martine Jahre, Julie Kristine Wood, Heidi Kristiansen and Kerime Sarai van Opijnen. La dernière est une citoyenne néerlandais.




f3c0willochnjaastad_350.jpg
Les sœurs Thea et Amalie Willoch Njaastad ont également été déportés à midi aujourd'hui.

    
Actualités:

19.01 - 2016 / 19.01 - 2016Accès au Sahara refusé à 67 visiteurs étrangers pendant 2 jours
17.01 - 2016 / 17.01 - 2016Trois autres norvégiens et un polonais expulsés du territoire occupé
17.01 - 2016 / 17.01 - 2016 Dix norvégiens et un néerlandais déportés du Sahara aujourd'hui
31.12 - 2015 / 31.12 - 2015Glencore en liste noire de KLP pour sa recherche de pétrole au Sahara
31.12 - 2015 / 31.12 - 2015Une Compagnie maritime arrête ses transports du Sahara Occidental
24.12 - 2015 / 24.12 - 2015Total a quitté le Sahara Occidental occupé
26.09 - 2013 / 26.09 - 2013Salah Ameidane sur la 2ème place à Oslo Maraton
29.08 - 2013 / 29.08 - 2013Suivez notre nouvelle page sur Facebook!
27.04 - 2013 / 27.04 - 2013AUF: Le Parti Travailliste désire la reconnaissance du Sahara
14.12 - 2011 / 14.12 - 2011La Norvège inscrit PotashCorp sur une liste noire
08.10 - 2011 / 08.10 - 2011Un sous-traitant pétrolier sort du Sahara Occidental
30.06 - 2011 / 30.06 - 2011Le Gouvernement norvégien clarifie sa position sur le Sahara
28.10 - 2010 / 28.10 - 2010Enfant Saharaoui tué par la police marocaine
23.10 - 2010 / 23.10 - 2010L'armée marocaine lance des pierres sur des Saharaouis
14.06 - 2010 / 14.06 - 2010Pillage des ressources naturelles sahraouies
12.05 - 2010 / 12.05 - 2010Une compagnie de services sismiques rénonce au Sahara Occidental
12.05 - 2010 / 12.05 - 2010Abattu par le commerce avec le Sahara, le président démissionne
12.05 - 2010 / 12.05 - 2010Les importations du Sahara Occidental : scandale commercial
11.04 - 2010 / 11.04 - 2010Un géant arrête ses achats au Maroc et Sahara Occidental
15.03 - 2010 / 15.03 - 2010La police a réprimé une manifestation pacifique
24.02 - 2010 / 24.02 - 2010Les juristes du Parlement européen déclarent illégale la pêche
19.02 - 2010 / 19.02 - 2010Les murs d'El Aaiun






FR  NO EN ES FR

Depuis 1975, trois quarts du territoire du Sahara Occidental sont occupés par le Maroc. Une majorité de la population vit toujours dans des camps de réfugiés en Algérie. Ceux qui sont restés dans leur pays sont victimes de graves exactions de la part de l'occupant marocain. Depuis plus de 40 ans les Sahraouis attendent la mise en oeuvre de leur droit légitime à l'autodétermination.


Suivez les nouvelles sur la pêche européenne illegale


L'UE paye le Maroc pour pêcher au Sahara Occidental occupé.

Støttekomiteen for Vest-Sahara, , - :
Kontonr 9857.05.48999 - 987 378 352 -