Page d'accueil          Soutenez-nous!          Espace presse          Sur le comité     











Sur le comité
"Ces multinationales n'ont d'autre choix que de capituler. Jusqu'à présent, cela a coûté au royaume le retrait de quatre sociétés de la prospection pétrolière, dont les deux plus connues sont le groupe Total et le géant américain Kerr-McGee. Cette fronde a été lancée depuis la Norvège."
Le Journal Hebdomadaire, hebdomadaire marocain, le 27 juillet 2005.
Mis à jour le: 14.03 - 2007 14:17Imprimez cette page    
Le Comité Norvégien de Soutien au Sahara Occidental est une association fondée en 1993. L’organisation diffuse de l’information sur l’occupation marocaine du Sahara Occidental. Les plus importants thèmes de campagne ont été l'exploitation des ressources naturelles du Sahara par les entreprises étrangères qui travaillent pour les autorités marocaines dans les territoires occupés, et les violations des droits humains de la population civile sahraouie.

En plus le Comité oeuvre pour augmenter l’aide humanitaire norvégienne aux camps de réfugiés en Algérie. Jusqu’en 2005 nous avons aussi travaillé pour que le mouvement de libération du Sahara Occidental, le Front Polisario, libère des prisonniers de guerre marocains, capturés pendant la guerre de libération dans les années 1970 et 1980.

L’objectif de notre organisation est que la population sahraouie puisse exiger son droit légitime à l'autodétermination et participer à un référendum sur l’avenir du pays, comme plusieurs résolutions de l’ONU le demandent.

Pour le Comité il est important d’établir des contacts avec d’autres organisations, des partis politiques, des syndicats, des communautés de recherche ou des autorités nationales. Le partenaire principal en Norvège pendant la dernière décennie a été le SAIH (Norwegian Students' and Academics International Assistance Fund), qui a soutenu les mouvements de libération africains depuis les années soixante.

Pendant les dernières années le travail du Comité a produit beaucoup de résultats :·
  • Le Comité a joué un rôle essentiel en contraignant des sociétés norvégiennes et internationales à quitter les territoires occupés par le Maroc. Jusqu’à maintenant  des entreprises actives dans le domaine du pétrole, des phosphate et de la pêche ont retiré leurs investissements en Sahara Occidental ou cessé leurs activités commerciales avec les territoires occupés.
  • L’assistance humanitaire norvégienne dans les camps de réfugiés en Algérie s’élève actuellement à plusieurs millions de couronnes par an.
  • Le Comité a contribué à faire connaître les violations des droits de l’homme au Sahara Occidental. En 2002 un activiste sahraoui a obtenu le prix Rafto après avoir été nominé par le Comité.
  • Le Comité dirige actuellement le site d’information anglophone Sahara Update. Ce service de courrier électronique est gratuit et possède plus de 2200 abonnés dans plus de 90 pays.

    L’organe supérieur de l’organisation est l’assemblée générale. Entre ses réunions le Comité est géré par un conseil. Actuellement l’organisation n’a aucun employée fixe, mais a comme objectif d’établir un secrétariat permanent. Jusqu’à maintenant toutes les activités ont été volontaires. Le Comité est membre de l’organisation norvégienne The Norwegian Council for Africa et le NGO forum for human rights.
  •     




    FR  NO EN ES FR

    Depuis 1975, trois quarts du territoire du Sahara Occidental sont occupés par le Maroc. Une majorité de la population vit toujours dans des camps de réfugiés en Algérie. Ceux qui sont restés dans leur pays sont victimes de graves exactions de la part de l'occupant marocain. Depuis plus de 40 ans les Sahraouis attendent la mise en oeuvre de leur droit légitime à l'autodétermination.


    Suivez les nouvelles sur la pêche européenne illegale


    L'UE paye le Maroc pour pêcher au Sahara Occidental occupé.

    Støttekomiteen for Vest-Sahara, , - :
    Kontonr 9857.05.48999 - 987 378 352 -