Page d'accueil          Soutenez-nous!          Espace presse          Sur le comité     











Une compagnie de services sismiques rénonce au Sahara Occidental
fugro_demo_agadir9_510.jpg

La compagnie néerlandaise d’analyses sismiques Fugro NV, et sa filiale norvégienne Fugro-Geoteam, ont déclaré qu’ils ne voulaient plus entreprendre de mission au Sahara Occidental dans la situation politique actuelle dans le pays.
Mis à jour le: 12.05 - 2010 09:17Imprimez cette page    
La compagnie néerlandaise de services sismiques Fugro NV et sa filiale ont décidé de ne plus jamais entreprendre d’analyse au large des côtes du Sahara Occidental. a href="http://www.wsrw.org/files/dated/2010-05-06/letter_fugro-nscws_23.04.2010.pdf" class="blog1" target="_blank"> Dans une lettre au ministère norvégien des affaires étrangères, Fugro-Geoteam a déclaré qu’il avait « décidé de s’abstenir de toute implication future au Sahara Occidental jusqu’à ce que la situation politique soit résolue ».

La lettre a été envoyée au Ministre des Affaires Etrangères le 23 avril de cette année, quand l’affaire des importations d’huile de poisson faisait rage dans les médias nationaux norvégiens.

L'année dernière, Fugro-Geoteam avait effectué des relevés sismiques pour le Maroc au large de la côte du Sahara occidental, alors même que le bureau des affaires juridiques de l'ONU a déclaré qu’une telle exploration pétrolière est en contravention du droit international.

"L’entreprise a choisi d'ignorer les droits des Sahraouis et de défier la dissuasion du Ministère. Le fait qu'il déclare maintenant qu'il ne renouvellera pas son engagement montre qu'il a finalement pris la critique au sérieux ", a déclaré Ronny Hansen du Comité Norvégien de Soutien au Sahara Occidental. "Une longue série de lettres que nous, nos alliés européens et le Polisario avons envoyé à Fugro-Geoteam et Fugro NV durant l'année écoulée, dans lequel nous demandions des informations sur leur participation, est restée sans réponse. "

«Cette reconnaissance est néanmoins tardive. Les données ont déjà été recueillies et remises à la société américaine à qui elles étaient destinées. Fugro-Geoteam a déjà tout préparé pour une violation du droit international et une escalade du conflit au Sahara Occidental ", a déclaré Hansen.

Fugro-Geoteam a été engagé pour des relevés sismiques au large du Sahara occidental sur mission de la société américaine Kosmos Energy en janvier 2009. La mission a entraîné de vives protestations du mouvement de libération le Polisario, qui s’est plaint de la mission d’analyse sismique norvégienne auprès du Conseil de sécurité de l'ONU. Les réfugiés sahraouis vivant dans les Iles Canaries (à droite) et les étudiants sahraouis au Maroc ont manifesté contre les analyses Norvégiennes. À l'automne 2009, la société n’a été pas autorisée à participer aux « Journées des métiers» à l'Université d'Oslo.

La maison-mère Néerlandaise de Fugro-Geoteam, Fugro NV, a également annoncé cette semaine qu'il mettrait fin à son implication au Sahara Occidental.

"S'il vous plaît soyez informés que Fugro NV est conscient de, et approuve, la lettre envoyée par Fugro-Geoteam AS en date du 23 avril 2010 au point de contact Norvégien pour l'OCDE ", a déclaré Fugro NV au Comité Norvégien de Soutien pour le Sahara Occidental, le 4 mai 2010.

Différentes filiales de Fugro NV ont été impliquées dans le territoire depuis une décennie. Le fait que la société-mère aux Pays-Bas ait également décidé de mettre fin à ses activités peut avoir des conséquences pour le programme pétrolier onshore et offshore du Maroc dans le territoire.

La base de la déclaration de Fugro-Geoteam est une plainte du Comité de soutien en décembre dernier, enregistrée auprès du point de contact de la Norvège pour l'OCDE, pour violation des directives de l'OCDE pour les entreprises multinationales. Sur la base de la reconnaissance de Fugro-Geoteam, le Comité de soutien a retiré sa plainte.

Il s'agit de la sixième compagnie dans l'industrie pétrolière internationale à mettre fin à son implication dans le Sahara Occidental après la pression du mouvement de solidarité.

La société pour qui Fugro-Geoteam AS a travaillé l'année dernière, Kosmos Energy, maintient son contrat d'exploration pétrolière offshore en violation de l'avis de 2002 des Nations Unies. La société irlandaise Island Oil and Gaz, avec San Leon Energy, maintiennent plusieurs accords dans le territoire occupé.

    
Actualités:

19.01 - 2016 / 19.01 - 2016Accès au Sahara refusé à 67 visiteurs étrangers pendant 2 jours
17.01 - 2016 / 17.01 - 2016Trois autres norvégiens et un polonais expulsés du territoire occupé
17.01 - 2016 / 17.01 - 2016 Dix norvégiens et un néerlandais déportés du Sahara aujourd'hui
31.12 - 2015 / 31.12 - 2015Glencore en liste noire de KLP pour sa recherche de pétrole au Sahara
31.12 - 2015 / 31.12 - 2015Une Compagnie maritime arrête ses transports du Sahara Occidental
24.12 - 2015 / 24.12 - 2015Total a quitté le Sahara Occidental occupé
26.09 - 2013 / 26.09 - 2013Salah Ameidane sur la 2ème place à Oslo Maraton
29.08 - 2013 / 29.08 - 2013Suivez notre nouvelle page sur Facebook!
27.04 - 2013 / 27.04 - 2013AUF: Le Parti Travailliste désire la reconnaissance du Sahara
14.12 - 2011 / 14.12 - 2011La Norvège inscrit PotashCorp sur une liste noire
08.10 - 2011 / 08.10 - 2011Un sous-traitant pétrolier sort du Sahara Occidental
30.06 - 2011 / 30.06 - 2011Le Gouvernement norvégien clarifie sa position sur le Sahara
28.10 - 2010 / 28.10 - 2010Enfant Saharaoui tué par la police marocaine
23.10 - 2010 / 23.10 - 2010L'armée marocaine lance des pierres sur des Saharaouis
14.06 - 2010 / 14.06 - 2010Pillage des ressources naturelles sahraouies
12.05 - 2010 / 12.05 - 2010Une compagnie de services sismiques rénonce au Sahara Occidental
12.05 - 2010 / 12.05 - 2010Abattu par le commerce avec le Sahara, le président démissionne
12.05 - 2010 / 12.05 - 2010Les importations du Sahara Occidental : scandale commercial
11.04 - 2010 / 11.04 - 2010Un géant arrête ses achats au Maroc et Sahara Occidental
15.03 - 2010 / 15.03 - 2010La police a réprimé une manifestation pacifique
24.02 - 2010 / 24.02 - 2010Les juristes du Parlement européen déclarent illégale la pêche
19.02 - 2010 / 19.02 - 2010Les murs d'El Aaiun






FR  NO EN ES FR

Depuis 1975, trois quarts du territoire du Sahara Occidental sont occupés par le Maroc. Une majorité de la population vit toujours dans des camps de réfugiés en Algérie. Ceux qui sont restés dans leur pays sont victimes de graves exactions de la part de l'occupant marocain. Depuis plus de 40 ans les Sahraouis attendent la mise en oeuvre de leur droit légitime à l'autodétermination.


Suivez les nouvelles sur la pêche européenne illegale


L'UE paye le Maroc pour pêcher au Sahara Occidental occupé.

Støttekomiteen for Vest-Sahara, , - :
Kontonr 9857.05.48999 - 987 378 352 -